• +33 (0)6 59 44 50 28
  • contact@jecreetonlogo.com

Blog

L’impact de la charte graphique sur votre clientèle

Par définition, une charte est un contrat interne auquel il faut se soumettre, mais pouvant être évolutif. La charte graphique d’une entreprise est en étroite corrélation avec l’identité de votre société, et plus particulièrement l’identité visuelle. Il est important de connaître l’importance de cette dernière pour comprendre la priorité d’établir une charte graphique. Et c’est par cette dernière, créée par un graphiste professionnel, que votre logotype sera non seulement de qualité, mais aussi pérenne.

L’importance de l’identité visuelle

En créant votre entreprise, vous avez imaginé un concept de départ parfaitement défini et qui sera immuable car il représente votre singularité sur un marché donné. Ainsi, vous êtes parti d’un constat général pour étoffer votre idée et donner vie à des prestations et des services bien spécifiques.

Pour votre identité visuelle, il en sera de même. Ce sera le visage qui tracera les contours du concept de votre entreprise.Par cette identité, les clients doivent pouvoir être séduits, naturellement, mais aussi comprendre quelles sont vos intentions.

Dans un premier temps, cela passe par un service de qualité. De plus, ce service ne concerne qu’un domaine spécifique, symbolisé par une image, ou simplement votre nom d’entreprise ou le vôtre, si votre réputation vous précède.

L’identité visuelle sera également le choix des couleurs évoquant une émotion et une connotation presque inconsciente dans l’esprit du client. Le slogan sera également un facteur prépondérant, surtout le genre littéraire.

C’est par ces ensembles que le client se sentira ou non concerné par ce que vous lui proposerez. D’une part, cela vous évitera de perdre du temps en tentant de proposer une prestation que celui-ci ne pourrait pas éventuellement s’offrir, et d’autre part, un client ne comprenant pas ou devant déchiffrer votre identité visuelle préfèrera se tourner vers ce qu’il connaît plutôt que d’épancher sa curiosité.

pc clavier noir

Pour attirer votre clientèle, il est important d’avoir une charte graphique élégante et bien construite.

La charte graphique sera votre identité visuelle

Dans le secteur de l’infographie, l’identité visuelle d’une entreprise est matérialisée par un document se nommant « charte graphique ». Celle-ci regroupe de nombreux facteurs prépondérants et définissant votre image de marque. Sans y revenir dans le détail, puisque nous avons élaboré un article concernant ce sujet, la charte graphique regroupe entre autres le positionnement du logo selon le support, les couleurs utilisées, le genre littéraire employé pour le slogan, la police d’écriture pour le nom de votre entreprise, ainsi que les symboles et formes désirés.

Par ce document, vous pourrez faire évoluer votre logotype auprès de n’importe quel graphiste professionnel. C’est le carnet de suivi de votre image de marque.

En reprenant la carte graphique, le prestataire prendra connaissance de la base du logotype et pourra jouer autour des racines de votre identité visuelle. Ainsi, elle ne sera jamais dénaturée, car à chaque évolution de la charte, il est fortement déconseillé de remplacer plus de deux éléments à la fois. Cela concernera entre autres une couleur, ou simplement un dégradé très léger.

La charte graphique est alors la genèse de votre identité visuelle, elle n’est pas totalement immuable, mais presque, car l’objectif étant d’apporter un changement, sans tout bouleverser. Dans le cas contraire, le public sera perdu, et potentiellement ne s’intéressera plus à ce que vous proposiez.
Il est de nombreux exemples de marques ayant créé une petite révolution de leur logo, tout en se basant sur les éléments de la charte graphique initiale.

Nous pouvons entre autres citer la marque Pepsi, qui a progressivement supprimé le symbole de la capsule métallique, tout en préservant la police d’écriture et les codes colorimétriques du bleu et du rouge. Si vous souhaitez vous amuser à constater l’évolution de quelques logos références, nous vous proposons de faire un tour du côté de Logopedia, le Wikipedia du logo.

Comment créer un logo efficace que l’on retienne au 1er coup d’oeil ?

La création d’une identité visuelle n’est pas une chose aisée. Un réel travail de fond, de recherche et de créativité sera essentiel pour que le client reconnaisse votre secteur d’activité en un clin d’œil, tout en attisant la curiosité et permettant ainsi de mémoriser votre image de marque plutôt qu’une autre. Différentes caractéristiques, voire sens cachés, ouvriront les portes à cette envie de vous connaître en facilitant la mémorisation du logotype. Décryptons ensemble quelques logos afin d’illustrer certaines caractéristiques qui vous paraîtront beaucoup plus claires une fois décelées.

Double sens et espaces négatifs

Certains logos sont tout à fait uniques et présentent un double sens qui devra être décelé. En effet, se limiter à un simple symbole pour définir votre image de marque, tout professionnel saurait le faire. Mais apporter une réelle identité s’appuie sur une optimisation du symbole et autres éléments composant le logo.

Prenons l’exemple du logo TGV. Celui-ci réalisé au début des années 2000 est somme toute simpliste. La typographie unique retranscrit le monogramme du Train à Grande Vitesse, fierté nationale. Mais en y regardant de plus près, ou plutôt de manière inversée, nous constatons que la typographie n’a pas été choisie totalement au hasard. Le sigle donne ainsi la forme d’un escargot. La lenteur inversée de l’escargot permet ainsi de mettre en valeur les records de vitesse des trains de la compagnie : plus de 300km/h sur le réseau ferroviaire français.

Pour ce qui est des espaces négatifs, la recherche sera là aussi omniprésente. Encore une fois, un logo semble minimaliste, séduisant, et il attise d’autant plus notre curiosité lorsque les sigles ou symboles cachés sont décelés. Là apparaît tout le génie de son créateur. Prenons à nouveau en exemple une marque française : Carrefour. Cette subtilité est vieille comme le monde. Certains d’entre vous n’en auraient peut-être pas eu encore vent. Constatez-vous le « C » caché entre les parties rouges et bleus d’un losange dont les contours ne sont pas terminés.

Un autre pour le plaisir, le logo de Toblerone. Un petit tour en Suisse pour les amoureux du chocolat. Dans la montagne du logo, vous pouvez constater un ours dressé sur ses deux pattes arrière. Cette subtilité fait référence à l’emblème de la ville de Berne, ville d’origine de la fondatrice de la marque, Tobler.

pc clavier noir

Couleur, tendance, typographie, simplicité et sens, il est important de ne rien négliger lors de la conception de son logo.

Les données essentielles

Au-delà de ces petites subtilités parfaitement réalisées, il y a des points cruciaux à prendre en compte pour la réalisation d’un logo mémorable.

1. La couleur : Tout d’abord, votre logo doit être parfaitement décelable et réalisé en teintes de gris. C’est le point essentiel avant d’y ajouter de la couleur. Quand vient l’étape de la colorimétrie, il est essentiel de ne pas trop en faire. Trois couleurs au maximum seront alors le ratio à ne pas dépasser. Par les dégradés, vous donnerez un effet d’optique, une profondeur de champ. De plus, je vous invite à relire notre article sur l’importance des couleurs et les messages qu’elles véhiculent.

2. S’inspirer des tendances, mais préservez la singularité de votre identité : Sur ce point, il faut être intransigeant. Les tendances actuelles peuvent vous permettre d’avoir une inspiration, mais il ne faut pas trop en user, car une identité visuelle doit être avant tout intemporelle. De plus, vous ne serez pas le seul à avoir la même idée suivant la mouvance du moment. S’en inspirer est une chose, mais forcer les traits pour que l’on comprenne à quelle mode vous faites référence ne vous rendra aucunement service, ni même « populaire ».

3. Une typographie personnalisée : Nombreuses polices de texte sont accessibles pour vos documents en tous genres : cartes de visite, flyers, affiches publicitaires, … Mais dans le cadre d’un logotype, créer sa propre typographie permettra à votre clientèle de constater une nouvelle fois votre singularité. L’exemple le plus caractéristique est le visuel de Coca-Cola. Mémorable comme jamais, l’entité de l’enseigne est notamment due à cette typographie unique, et surtout souvent parodiée.

4. La simplicité : Être minimaliste peut aussi avoir du bon. Prenez le logo d’Apple. Le symbole très facile à reproduire d’une pomme croquée. Comment faire plus simple et plus mémorable que cela ?

5. Proportion et symétrie : La création d’un logo n’est pas une simple réalisation à main levée. Certaines proportions doivent être prises en compte. Un infographiste comme un simple dessinateur utilisera des formes symétriques, telles que des cercles, des rectangles, des carrés invisibles pour que l’ensemble s’accorde.

Les différentes formats d’un logo

Suite à la réalisation de votre identité visuelle par un graphiste professionnel, le temps de la livraison est venu. Et c’est sur ce point qu’il faudra être précis lors de votre demande des différents formats utilisables. En effet, vous n’êtes pas sans savoir que les graphistes travaillent majoritairement sur ordinateur, d’où la dénomination d’infographiste. Par cette plateforme multimédia, les visuels ne sont plus adaptés à une simple feuille de papier, mais bien à des formats de conversion et de langage informatique précis. Et pour l’impression ou l’intégration à votre site Internet de votre image de marque, ces formats auront leur importance. Il vaut mieux être renseigné afin d’éviter toutes déconvenues.

Bitmap = BMP

C’est l’un des formats d’images les plus courants. Nous le connaissons tous, mais potentiellement sans le savoir. Lors de l’impression de votre image de marque, ce choix peut s’avérer profitable, ou à contrario, néfaste.

L’image bitmap est en résumé une image matricielle. Elle se compose alors de pixels. C’est un format que vous obtiendrez en imprimant une photographie par exemple. Dans une dimension conforme à la prise de vue, pas de problème, l’impression sera parfaite. Mais lors d’un éventuel agrandissement, les pixels se distinguent davantage. L’image devient tout à coup moins nette, et surtout moins agréable à observer.

De plus, pour le codage des couleurs, le format s’appuie sur le code RVB (Rouge Vert Bleu). Dans ce cas précis, il existera deux dénominations. Le BMP 24 bits ne pose aucun problème, toutes les couleurs seront parfaitement définies. En revanche, dans une conversion BMP 8 bits, le fichier sera certes moins lourd sur le disque dur, même s’il ne l’était pas dans une optimisation supérieure, mais surtout, seule une palette de 256 couleurs sera présentée. Ainsi, cela limitera considérablement les teintes ou spécificités colorimétriques de votre identité visuelle.

noir tache arc en ciel

Quels sont les différents formats d’un logo.

Joint Photographic Experts Group = JPEG ou JPG

Ce format est une norme permettant de compresser une image numérique. Il s’agira là également d’une image matricielle, à savoir en pixels. Donc en reprenant l’exemple de la photographie, bien souvent enregistrée en JPG ou JPEG sur votre ordinateur, vous constaterez le même souci d’adaptation des dimensions.

Pour ce format, il sera important de souligner l’échantillonnage de la chrominance. Il existera ainsi les cas :

4:4:4
4:2:2
4:2:0
4:1:1

En reprenant l’ordre de citation, le premier (4:4:4) offrira une meilleure qualité des contours et des dégradés de couleurs que le dernier (4:1:1). Mais naturellement, ce dernier sera moins lourd sur le disque dur que le premier, mais là encore, la différence sera minime, sauf dans le cas de fichiers vidéo.

Le 4:1:1 correspondra à un format DV, alors que le 4:2:2 s’apparentera davantage à la HD, quant au 4:4:4 c’est le format du moment que l’on exploite depuis quelques mois, le 4K. En clair, la pixellisation sera bien plus importante, offrant ainsi une meilleure perception des spécificités de l’image pour l’œil humain, et permettant un confort visuel bien plus agréable. L’époque des téléviseurs avec tube cathodique est révolue. Dans le cadre de votre logotype, il en sera de même.

Portable Network Graphics = PNG

Ce format est l’un des cousins du JPEG, et l’enfant du GIF. Attention, pas le gif que nous connaissons aujourd’hui, à savoir les images en mouvement et au format compressé. Il s’agit bien là des premières images téléchargeables en couleurs, format apparu en 1987.

Le PNG est alors le format le plus adapté pour l’intégration sur le web. Tout d’abord, c’est un format dont la compression est soumise à un brevet, et il est également important de souligner que c’est une image sans perte de données. Ainsi, ce sera un format idéal également pour l’impression, définissant ainsi très bien les contours et les couleurs du logotype.

Vectoriel = PDF, CGM ou SVG

Nous ne reprendrons pas ici l’explication de l’image vectorielle, nous avons rédigé un article dédié à cette méthode propre à l’infographie.

Une image vectorielle peut être transmise soit en PDF, en CGM ou SVG. Détaillons chacun de ses formats :

. PDF = Portable Document Format : cette conversation a la caractéristique de préserver la mise en forme d’une image ou de tout autre document. Édité par Adobe Systems, l’avantage de ce format est de ne pas altérer les typographies, couleurs, et disposition des éléments. Il peut ensuite être converti dans tout autre format, sans aucune perte de qualité.

. CGM = Computer Graphics Metafile : C’est un format universel, accessible et décrypté à l’international et propre à l’image vectorielle. Idéal pour le web, ce format devra être notifié WebCGM 2.1 pour obtenir la meilleure résolution et intégration à votre page Internet.

. SVG = Sclable Vector Graphics : Plus généralement, le graphiste professionnel vous adressera un fichier dans ce format pour vos images vectorielles. Cette conversion est notamment utilisée dans le monde de la cartographie et dans l’univers du téléphone mobile. Encore une fois, cette capacité de grossissement sans perte de qualité sera le point fort de ce format.

. Les images vectorielles sont davantage à utiliser sur un support digital plutôt que vos impressions. Une conversion en bitmap à partir de l’image vectorielle sera nécessaire dans bien des cas, après le redimensionnement du logotype, pour l’imprimer sur les supports désirés. Lors de cette conversion, choisissez la meilleure qualité possible. De manière générale, vous la constaterez car la meilleure qualité sera en corrélation avec le poids du fichier.

Je dessine ton logo

Le site sur lequel vous vous trouvez actuellement est destiné à la réalisation d’identités visuelles uniques et singulières. Le souhait de faire appel à mes services consistera avant tout à vous démarquer de vos concurrents sur votre secteur d’activité. Mais à travers cette offre, ce n’est pas une prestation commune à l’ensemble des prestataires infographistes. En effet, en me confiant votre projet, vous m’accordez votre confiance. Cette première étape franchie, je saurais apporter ma touche personnelle comme vous pouvez le constater à travers mes diverses œuvres réalisées.

Un service sur mesure

Comme j’ai pu l’exprimer à travers divers articles publiés sur ce blog, je réalise l’ensemble de votre identité visuelle à travers de nombreuses étapes. Le point essentiel sera l’élaboration de la charte graphique. Ce point crucial ne sera pas accessible notamment si vous commandez un logo via un générateur en ligne ou des prestataires rencontrés via un crowdsourcing.

L’établissement de la charte graphique sera le point d’ancrage d’une parfaite réalisation sur mesure, d’un service approprié à votre image de marque et surtout permettant de pérenniser votre logo. Lors des évolutions de votre société, votre identité visuelle devra évoluer. Mais pour que votre clientèle parvienne toujours à vous reconnaître, la charte graphique évitera un chamboulement trop important, que cela concerne la disposition des éléments, la police de texte, les couleurs…

Il est également important de souligner que je fais partie de cette rare catégorie d’infographistes proposant la réalisation d’images vectorielles. Sans revenir en détail sur cette méthode de conception du logo, cette notion sera néanmoins importante à prendre en compte lors de toutes commandes passées via mon site Jecreetonlogo.com. Le coût sera légèrement plus élevé qu’une réalisation en bitmap, mais garantira un travail professionnel, minutieux et pérenne.

stylo,feuille,esquisse

L’infographie est avant tout un travail de réflexion, chaque création passe par une longue étape d’ébauches.

Une touche personnelle

Au-delà des caractéristiques que j’ai développé dans le point précédent, il est important d’attirer votre attention sur certaines de mes réalisations références. Je les nomme ainsi car elles ont chacune une personnalité propre. Ainsi, en reprenant l’identité visuelle conçue pour les bijoutiers Jaivanti ou encore la Comédie Musicale de Toulouse, vous constaterez qu’aucune police d’écriture n’existe pour le premier, et que la silhouette du second est tout à fait singulière.

Mon travail est avant tout artisanal. J’apporte toujours une touche personnelle. Comme tout artiste, je m’inspire naturellement d’œuvres préexistantes, je suis influencé par mes expériences personnelles et professionnelles. Mais ma passion pour l’infographie est née avant tout par le désir de création.

En créant votre logo, je passe toujours par le dessin. Je n’associe pas simplement des symboles, formes, couleurs et polices existantes. J’invente toujours pour renouveler mon travail et recouvrer l’identité visuelle de mes clients. C’est par ce travail de fond et l’envie de donner vie à des idées que votre clientèle constatera à son tour une réalisation minutieuse, réfléchie et artistique.

Le graphiste que je suis, toujours en m’appuyant naturellement sur les exigences imposées, souhaite donner libre court à son imagination, et à ses inspirations du moment. Mes diverses expériences m’ont amené à développer ce sens artistique, cet esprit imaginatif, et aujourd’hui spécialisé dans l’univers du luxe. Près de 10 années de recherches et de créations ne s’inventent pas, c’est un engagement personnel et une passion avérée qui me permette aujourd’hui de rendre la confiance qui est placée en moi, toujours en me renouvelant et en redessinant des logos uniques, sur mesure et professionnels.

Création de logo en vectoriel

S’adresser à un graphiste professionnel vous permet d’avoir un lien étroit avec un prestataire qui se soucie de votre réussite professionnelle et qui surtout s’attache à adapter votre identité visuelle aux tendances actuelles et vous suggérer les meilleures solutions. Ce sera notamment le cas par la création d’un visuel en vectoriel. Il nous semble alors important de vous expliquer en quelques points cette technique parfois abstraite, ou parfois mal comprise. Le but étant de vous faire profiter des meilleures astuces pour pérenniser votre logo et votre image de marque.

Qu’est-ce qu’une une image vectorielle ?

Les vecteurs sont issus d’une définition mathématique. Cela fait partie notamment du programme scolaire des lycéens, voire collégiens. Un léger cours de rattrapage s’impose.

Un vecteur est un segment reliant deux points à chaque extrémité. Il peut être de longueurs diverses et n’a pas une position limitée dans l’espace. À l’une des extrémités se trouve le point de départ, et à l’autre, une flèche indiquant l’orientation du vecteur, ainsi que le point d’arrivée.

Pour donner la forme souhaitée à votre logo vectoriel, c’est donc l’association des vecteurs qui sera primordiale. La position dans l’espace, l’angle du vecteur, et la courbe de celui-ci auront de l’importance pour la parfaite réalisation de votre image de marque.

bleu logo rond

Quelles sont les avantages d’un logo en vectoriel, explications d’un professionnel.

Différence image vectorielle et image bitmap

Suite à ce léger cours de maths, nous pouvons entrer dans le vif du sujet. Car pour bien comprendre l’utilité d’une image vectorielle, il faut la mettre en comparaison avec l’image en bitmap.

Qu’est-ce qu’une image en bitmap ? Tout simplement celle que nous constatons dans la vie de tous les jours. Et je prendrais notamment l’exemple de la photographie. C’est la plus basique des images en bitmap et celle-ci permettra de bien comprendre ce que nous exprimons ici.

Suite à la prise d’une photographie, nous constatons un élément parfois trouble dans le fond, une silhouette ou toute autre chose. Nous zoomons alors sur la photographie afin de déceler l’objet qui attire notre curiosité. Mais impossible de percevoir ce dont il s’agit, notamment à cause de la pixellisation plus grossière de l’image. Lorsque les « carrés » de l’image, communément appelés pixels, ne sont pas décelables sur l’image dans la taille adaptée, ceux-ci sont bien plus prononcés et le taux de pixellisation est bien plus limité ce qui rend alors l’image moins nette.

Avec l’image vectorielle, vous ne connaîtrez pas de souci de ce genre. Car dans ce cas précis, les pixels ne sont plus pris en compte lors de la déformation de l’image, mais bien les vecteurs. Les segments que nous avons exprimés dans le point précédent s’adaptent automatiquement à la forme que vous donnerez à l’ensemble. C’est grâce à ce calcul mathématique, et surtout informatique, que l’infographiste peut vous proposer un logo vectoriel s’adaptant à l’ensemble des supports désirés, sans aucune perte de qualité.

Ainsi, que ce soit pour une carte de visite ou pour une affiche publicitaire, votre image de marque ne sera pas dénaturée, sera toujours optimale et parfaitement décelable à l’œil du client, sans aucun défaut à l’impression ou à l’adaptation.

Quel prix pour un logo vectoriel ?

Cette technique est assurément une méthode de création tout à fait spécifique et que très peu de graphistes maîtrisent réellement. J’attire votre attention sur certains prestataires proposant la réalisation d’images vectorielles, sans que celles-ci en soient, et souvent pour une somme non estimée à sa juste valeur.

Sur Jecreetonlogo.com, je propose le service d’images vectorielles. La méthode est très pratique pour l’adaptation actuelle et future de votre logo à l’ensemble des formats que vous souhaiterez. Cela vous assure une prestation unique pour une utilisation évolutive et pérenne.

Ainsi, il faut compter sur une centaine d’euros supplémentaires pour la vectorisation de votre logo. De manière générale, cette méthode est demandée et proposée automatiquement. Car je sais que le logo vectoriel est bien plus pratique et utile à mes clients que la demande ultérieure d’une d’adaptation du logo à un support que vous n’aviez pas considéré lors de votre première demande. Et ces prochaines prestations pourraient s’élever à un coût supérieur qu’à la vectorisation de départ de votre visuel.

Besoin d’inspiration avant de créer votre logo vectoriel ? Découvrez ce blog de création qui propose des dossiers sympa pour s’inspirer.

Les logos vendus les plus chers au monde

À travers ce petit classement des images de marques les plus chères de l’Histoire de l’infographie, nous souhaitons vous donner une vision éclaircie sur l’importance de ne pas forcément investir des millions et des millions pour avoir le plus beau logo possible. Dans la création commune à tout domaine artistique, la beauté et la perfection ne sont qu’une question de point de vue. Il y aura toujours un public pour et un public contre. L’entre deux fera potentiellement pencher la balance d’un côté ou de l’autre. Mais une chose est certaine, les prix qui seront affichés peuvent faire rêver bien des graphistes, ou les accabler, car le résultat final est parfois peu professionnel ou trop simpliste.

10 . BBC Three : 320.000€

La British Brand Casting a dépensé cette somme conséquente pour un résultat plutôt satisfaisant, mettant en avant sa troisième chaîne télévisuelle.
Le logotype reste minimaliste et ce n’est parfois pas plus mal, surtout lorsque l’on est un média international, suivi dans plus de 150 pays au monde, et que l’on souhaite s’adresser à tout le monde et être compris de tous. De plus, inutile de vouloir vendre quoi que ce soit, la BBC est une entité à part entière, que nous connaissons tous en France pour un certain appel de juin 1940, le 18 pour être tout à fait précis, nombre symbolisant entre autres la réceptivité et l’intuition.

9. Pôle Emploi : 500.000€

L’agence sait se montrait généreuse. En plus d’essayer de redonner une chance dans la vie active aux nombreux chômeurs de notre pays, l’établissement public paie grassement les infographistes pour la réalisation de visuels. À travers ce logo, nous retrouvons les trois couleurs du drapeau français, majoritairement le bleu, couleur invitant au bien-être et à une certaine mise en confiance. La couleur est légèrement dégradée entre la partie supérieure et inférieure, délimité par une vague, sans rappeler le sigle de l’ANPE que nous retrouverons plus loin dans le classement. Vous seriez surpris.

8. JO Londres 2012 : 510.000€

Lors d’un événement majeur comme celui-ci, il est important de ne pas se rater pour offrir la plus belle image au monde de sa capitale et de son pays. Et en ce qui concerne le logo, l’investissement financier est bien là, mais la réalisation moyennement convaincante. Tout d’abord le rose aussi prononcé n’aura sans doute pas été un choix judicieux, mais le mérite revient au graphiste d’avoir essayé. Une variation existe également en bleu. Le contour jaune donnant la sensation de profondeur de champs est également raté, les proportions n’ayant pas été totalement respectées, à moins que l’objectif se trouvait ailleurs. Quand à la forme globale, plusieurs spéculations sur internet sont à découvrir. Nous ne les commenterons pas ici.

7. City of Melbourne : 550.000€

L’Australie est un pays quelque peu excentré du reste du monde mais il n’empêche que les moyens sont entrepris pour faire la promotion de ses villes à l’international. Deuxième agglomération urbaine du pays de l’Océanie, Melbourne dispose désormais d’un logo au design particulièrement réussi. Il y a aussi des graphistes qui méritent leur salaire dans ce classement, nous vous rassurons. Le « M » dans une teinte dégradée et aux caractéristiques évolutives permettent de donner une vision globale et économique de la ville. La partie du gauche du « M » laisse imaginer les reflets des vitres des buildings implantées à Melbourne et orienté vers le bleu de l’océan, Melbourne étant également une métropole portuaire.

6. Pepsi : 810.000€

Nous ne parlerons pas ici du spot publicitaire télévisuel de la marque avec Kendall Jenner et de son esprit de révolution, tout en buvant la boisson sucrée. Focalisons-nous sur le logo qui en près de 30 ans a changé de visage une bonne dizaine de fois. C’est parfois bien difficile de vouloir détrôner son concurrent le plus direct, surtout lorsque celui-ci a une sérieuse longueur d’avance. Alors on ne compte pas et lorsque le temps est venu de changer de visage, il est important que le bouleversement ne soit pas trop important. L’enseigne a tout de même délaissé l’image de la capsule, conservant ses trois couleurs primaires, références au drapeau américain, et donnant la forme d’un « smiley » tout sourire, sans doute de boire du pepsi, ou d’être révoltée.

logo,pepsi,bbc,couleurs

Voici les prix exorbitants des logos de marques les plus cotées de la planète.

5. ANPE : 2.400.000€

Chose promise, chose due. Même si le groupe n’existe plus, remplacé par Pôle Emploi donc, les dirigeants auront tout tenté pour préserver une trace indélébile de leur action. Pour le moins que l’on puisse dire, c’est que le visuel n’est pas franchement à la hauteur de l’investissement réalisé.
Mais cette manne financière n’est pas à mettre uniquement au crédit du graphiste, puisqu’une compensation a été réclamée pour contrefaçon du visuel de Reggiani, entreprise italienne spécialisée dans l’éclairage.
En effet, la sphère coupée en deux avec le même détail transversal est un copié collé. Certes les couleurs sont différentes, et le kaki, nous l’avons précisé dans un article dédié à l’utilisation des couleurs, doit être utilisé avec parcimonie.
Une contrefaçon donc, dont les couleurs nous éloignent de l’envie de reprendre une activité professionnelle, du moins pas avec l’aide de cette agence, et qui a été supprimée seulement quelques mois après ce renouvellement visuel.

4. Australian and New-Zealand Banking Groupe : 12.400.000€

Au-delà de dépenser des sommes conséquentes pour donner une image positive de ses villes, l’Australie est également un pays étonnant pour l’élaboration de visuels concernant ses institutions financières. L’ANZ donc est doté d’un logo prestigieux rappelant cette méthode dite de « l’espace inactif » dans l’infographie. En effet, les trois symboles bleus associés au monogramme laissent entrevoir une silhouette levant les bras, en signe sans doute de satisfaction d’un plan épargne réussi.

3. Posten : 44.000.000€

Société publique norvégienne dédiée à la distribution du courrier, le logo illustre le cheminement des lettres parvenant au centre de tri (en gris) pour être envoyé aux destinataires (en rouge). A moins que cela ne soit l’inverse. Non le plus frappant dans ce logo, c’est la similitude avec l’Étoile Noire présente dans la série Star Wars.

Mais au-delà de cette symbolique, il s’agit d’un logo minimaliste, mémorisable et auquel tous les norvégiens peuvent s’identifier, puisque ce sont les couleurs du drapeau national qui sont utilisées.

2. Accenture : 80.000.000€

Société spécialisée dans l’optimisation de la communication digitale des entreprises, et en stratégie marketing, le logo ne permet pas d’être totalement rassuré quant à leur créativité. La typographie est simpliste, parfaitement lisible. Le noir permet de rappeler qu’il s’agit d’un service particulièrement optimisé, professionnel, et une entité parfaitement ancrée dans ce secteur d‘activité. Le simple « > » situé au-dessus du « T » est sans doute en trop, mais chacun aura un avis différent.
Le symbole permet de comprendre l’accentuation et l’optimisation, la croissance pour les entreprises faisant appel à leur service, mais l’idée des doubles sens ou de l’espace inactif aurait pu être davantage travaillé dans ce cas-ci.

1. British Petroluem Company : 170.000.000€

Ce changement de logo pour la compagnie pétrolière BP survient peu de temps avant la catastrophe de la marée noire de 2010. Cette nouvelle image de marque se voulait pourtant plus rassurante, s’inscrivant ainsi vers l’optimisation d’une énergie plus « verte », avec la dégradation du pictogramme. Les pétales extérieurs justement verts font corps à une rosace dont le cœur est jaune, rappelant l’étamine d’une fleur ou l’énergie du soleil.

Cette somme folle dépensée par la compagnie est toutefois à relativiser, car elle comprend également le changement de toutes les agences et campagnes publicitaires, ainsi que la distribution des produits dérivés pour ce nouveau logo. Il n’est pas indiqué ici l’unique compensation reversée au graphiste ou à l’agence en charge du projet.

Pourquoi faire appel à un graphiste pour votre identité visuelle ?

Naturellement, plusieurs logiciels sur internet vous permettront en quelques étapes de créer le logotype de votre entreprise. Facile, pas cher, ce moyen est en plus rapide, sans véritablement réfléchir à l’image et au message que votre entreprise véhicule. Lorsque l’on est une jeune entreprise, avec un budget limité, cette option peut être préférentielle. Mais c’est justement à ce moment précis, dès votre création, ou dès que vous souhaitez faire évoluer votre image, que la création du logotype s’avèrera une étape des plus importantes. Et l’appel à un graphiste professionnel sera indispensable.

Le graphiste a étudié la communication d’une information par l’image

Le graphiste professionnel, aussi communément appelé infographiste, n’est pas un simple peintre ou dessinateur reconverti dans le domaine de la publicité et de la communication d’entreprise. C’est un érudit. À travers une école et des formations reconnues, le graphiste sait véhiculer un message à partir d’un visuel simple en apparence, mais minutieusement élaboré.

Dans un premier temps, nous vous invitons à vous référer à notre article sur le choix des couleurs et des formes pour votre logo. C’est un premier pas dans la compréhension du champ d’étude du graphiste professionnel.

De plus, l’infographiste est amené à retravailler un visuel en image vectorielle. Cette technique qui n’est pas aisée à employer permet tout simplement de réajuster le logotype au format que vous souhaitez sans aucune perte de qualité. Ainsi, le prestataire saura adapter votre visuel à vos cartes de visite, à votre site, à votre véhicule professionnel, à vos flyers, à vos affiches publicitaires et à la devanture de votre enseigne. Cette offre n’est pas forcément la plus coûteuse.

Il est également important de souligner que le graphiste a le sens du design et du détail. La position du logo en fonction du slogan ou dans la couleur associée n’est pas due au hasard. Et certains de ces critères s’appuient parfois sur des tendances actuelles, voire une anticipation de la communication future de votre société. Car il est rare pour une entreprise de changer son logo tous les ans. Celui-ci doit être présent et préservé sur la durée, un minimum de 10 ans en prenant exemple sur l’ensemble des grandes marques.

logo,lb,noir

Savoir communiquer avec l’image : quelle est l’importance d’une charte graphique pour votre entreprise ?

L’établissement d’une charte graphique

Si vous faites appel pour la première fois à un graphiste professionnel, l’ensemble de vos demandes sera renseigné dans la charte graphique. Les demandes évolutives seront formulées dans ce même document, définissant notamment les points importants de votre logo définitif.

Il y sera notamment reporté le code colorimétrique, la police d’écriture, le genre littéraire du slogan, la position du logo (selon les supports), ainsi que les symboles ou les formes choisis. Cette charte permettra ensuite d’être renseignée par un graphiste professionnel dans 15 ou 20 ans afin de faire évoluer votre logotype avec l’évolution de votre entreprise.

Ainsi, créer un logo, ce n’est pas simplement y voir là un investissement coûteux pour une évolution incertaine, c’est promouvoir dans un premier temps une ambition, l’évolution d’un projet dans lequel vous croyez, et donc avoir une perception d’avenir.

Un graphiste n’est pas si cher que ça

Il est vrai qu’en comparaison à un logiciel sur internet et le simple achat d’un symbole, le graphiste peut paraître coûteux. Mais il y a des professionnels bien plus abordables que des sociétés et agences spécialisées dans la communication d’entreprise.

Je prendrais notamment pour exemple un prestataire indépendant. Celui-ci travail seul, s’engage pleinement dans son projet, car il en va de sa réputation personnelle, et s’avèrera parfois plus à l’écoute qu’un conseiller dans une agence prenant note de votre dossier et le rétribuant à un prestataire externe qui n’était pas présent au moment de l’échange et qui par conséquent, n’a pas pu poser les questions fondamentales.

Pour la création d’un logotype par un graphiste professionnel, il vous en coûtera en moyenne 300€/400€ par journée travaillée. Le résultat final est professionnel, répondant à la demande initiale, à travers un échange réel et constructif.

Ainsi, le message adressé à votre public sera plus clair et mieux défini. Un échange avec un prestataire de confiance sera donc bien plus profitable qu’un logiciel éphémère trouvé à partir d’un moteur de recherche.

Moteur de création de logo gratuit, est-ce vraiment utile ?

Comme toutes sociétés, en devenant l’entrepreneur de votre propre concept sur un marché concurrentiel, vous avez l’ambition de prospérer et de créer une brèche commerciale sur un secteur d’activité. De nombreux points administratifs sont alors nécessaires lors de la création du statut de votre entreprise, et parmi la logistique à mettre au point, la création de votre image de marque sera l’un des facteurs importants. En effet, c’est par le logotype que votre professionnalisme et votre singularité seront perçus par votre future clientèle. C’est alors un projet à ne pas négliger en s’adressant à un moteur en ligne.

Dans quels cas la création gratuite et en ligne peut-elle être favorable ?

Bien entendu, nous ne recommandons pas les moteurs en ligne permettant de créer un logo en quelques clics et de manière « gratuite ». Nous mettons ce terme entre parenthèses, car cela ne s’avèrera pas toujours être véridique. Mais nous le développerons dans la partie qui y sera dédiée.

Malgré tout, en vous référant à des sites plus fiables que d’autres pour créer un logo en ligne, vous aurez la possibilité de mettre en valeur votre statut et votre concept. Ce sera notamment le cas si vous êtes le contributeur d’un blog ou d’une micro-entreprise proposant des services auprès de professionnels ou particuliers.

Le visuel se retrouvera alors sur vos devis, factures, en guise de signature des mails, potentiellement votre uniforme, et sur l’en-tête de votre page web. Il sera alors important de ne pas dépasser certaines limites qui feront davantage fuir vos potentiels clients plutôt que de les attirer. Sur notre blog, nous avons développé plusieurs points et quelques connaissances qui font la spécificité d’un graphiste professionnel.

Pour tous les jeunes entrepreneurs, qui n’ont pas un budget conséquent à consacrer à la réalisation du visuel, un moteur de création de logo gratuit peut s’avérer utile. Nous en référençons quelques-uns ci-dessous :

. Shopify
. GraphicSprings
. VistaPrint
. Logoshi
. GoSpaces

point d'interrogation,noir,rouge

Comment fonctionne un générateur de logo gratuit, est ce vraiment la solution pour réaliser son image de marque.

Pas si gratuit que ça

Comme nous l’avons implicitement exprimé précédemment, la création d’un logo, que ce soit via un service en ligne ou auprès d’un vrai prestataire professionnel, ne sera jamais gratuite. Il est important que les conditions du service soient prises en compte.

En premier lieu, l’association de symboles, formes et polices d’écritures peut avoir un coût. En effet, quelques créateurs contribuant à ces générateurs demandent une contrepartie financière. D’autres n’en souhaitent aucune.

Mais généralement, ceux qui attireront davantage votre attention, et par la suite, l’attention de vos clients, seront ceux qui auront une cote populaire et seront donc soumis à une indemnisation pour la cession des droits d’auteur. Pour créer les plus beaux logos, mais surtout les plus profitables, il vous faudra déjà dépenser une trentaine d’euros.

D’autre part, à chaque utilisation de votre logo, et surtout lors de chaque adaptation de celui-ci en dimension ou en disposition pour les différents supports dont vous aurez besoin, le téléchargement vous sera facturé. Et la contribution sera à chaque fois d’une cinquantaine d’euros.

Très rapidement donc, le service dit « gratuit » vous coûtera une centaine d’euros, rien que pour une adaptation à votre site Internet et une version secondaire, sans compter sur l’utilisation d’éléments demandant une contribution financière.

Aucune singularité et aucune approche professionnelle

La polyvalence peut avoir du bon dans certains domaines. L’entrepreneur d’une entreprise sera entre autres le formateur de ses salariés, le logisticien pourra organiser les plannings des employés, ainsi que démarcher auprès des fournisseurs ou auprès de la clientèle. Mais certaines compétences ne peuvent s’inventer, ni même être totalement innées.

C’est le cas de la création d’un visuel pour votre société. En réalisant celui-ci via un moteur gratuit en ligne, vous serez seul à prendre la décision finale. Peut-être aurez-vous déjà établi les points que vous privilégierez et ceux que vous rejetez, mais ce sera un avis tout à fait personnel. Prenons l’exemple d’une couleur. Cette dernière pourrait justement s’avérer être la meilleure pour mettre en avant votre secteur d’activité, mais vos goûts personnels ne vous permettent pas d’avoir le recul nécessaire pour le constater.

Ce sont typiquement les informations et les conseils que vous apportera un véritable graphiste professionnel.
De plus, une charte graphique sera établie en bonne et due forme. Celle-ci est le point essentiel de toutes créations visuelles. La charte sera le moteur de l’évolution de votre logo et de la réussite de votre entreprise comme la farine sera l’ingrédient clé de tout boulanger.

En vous adressant à un professionnel, vous vous inventerez tout d’abord une image de marque singulière, en reprenant votre champ d’activité, en comparant avec vos concurrents, et surtout en se renseignant auprès de l’Institut National de la Propriété Intellectuelle (INPI) qui protège justement les droits attribués aux entreprises pour les logos et les noms.
Il sera également intéressant de créer une relation de confiance avec un professionnel qui s’engagera pleinement, à vos côtés, dans la réussite de votre image de marque en ayant connaissance des caractéristiques qui attirent l’oeil du public.

Le prestataire professionnel sera un soutien, sans vous contraindre, mais en vous suggérant les meilleures options avec vos exigences préalables. Ce que ne fera jamais un moteur en ligne qui n’attendra qu’une chose, le paiement final sans se soucier un seul instant que le rendu final convienne parfaitement à votre identité visuelle.

Les générateurs en ligne de logos relèvent davantage du piège commercial que d’un réel soutien à la démarche d’entreprendre et de réussir.

Jecreetonlogo.com sur le média des entrepreneurs.

 

Création de logo professionnel et sur mesure

Jecreetonlogo.com est une plateforme dédiée à la conception de logotype pour votre entreprise. Ainsi, à travers ce site, je vous propose des services dédiés uniquement autour du visuel, web et print. Voici les trois services détaillés :

. Site Internet : Ma passion pour l’infographie m’est venue au moment de l’impulsion d’Internet pour l’ensemble des entreprises. Lorsqu’un client recherche un produit, il passe le plus clair de son temps sur les moteurs de recherche afin de trouver la prestation qui lui conviendra le mieux. Le site Internet d’une société est tout aussi important pour la clientèle que pour un passant se baladant dans un centre commercial et observant la vitrine et la devanture du magasin. L’impact sera même décuplé. À travers cette option, je vous propose une réalisation sur mesure, permettant aux surfeurs sur Internet de découvrir votre société en un seul coup d’œil sur la première page de votre site.

. Identité visuelle : Ce service est bien souvent complémentaire de la création du site internet. C’est même pour cette prestation que mes clients prennent contact. Je propose ainsi mon savoir-faire et surtout ma polyvalence pour établir avec vous la charte graphique de votre image de marque. Cette charte sera l’élément fondamental de votre identité visuelle et sera bien souvent le document que vous ne vous fournira pas toujours un prestataire trouvé via un crowdsourcing. C’est le point d’ancrage qui donnera vie à votre logotype finalisé.

. Impression tout support : Ce service annexe et associé à la création de votre identité visuelle vous permettra de décliner comme vous le souhaiterez votre logotype. Cartes de visite, flyers, affiches publicitaires, en-tête du site Internet, signature mail. Ma valeur ajoutée est la création de vêtements dérivés cousus mains. Alors que d’autres professionnels et agences vous proposeront une simple impression, la création brodée offre une qualité de finition très appréciée, ainsi qu’une durabilité du visuel et du produit bien plus importante.

pc,logo

Infographiste d’expérience, Laurent Bayot intervient sur la création de tous vos supports de communication web et print.

Mes prestations passées accessibles sur le site

Un graphiste professionnel se doit de forger sa réputation. Pour cela, j’ai participé à de nombreux projets, soit en passant par des intermédiaires comme des agences spécialisées dans la communication digitale, soit en démarchant auprès de nombreuses entreprises locales, dans le secteur de Toulouse Métropole.

J’ai créé alors un espace dédié, tel un showroom permettant de découvrir mon travail et le soin que j’apporte aux projets qui me sont confiés. Ils sont disponibles selon les catégories : sites internet, flyers, cartes de visite et logos.

Ayant travaillé sur divers projets, tant événementiels que professionnels, je me développe aujourd’hui dans le secteur du luxe. Jecreetonlogo.com est ainsi une plateforme dédiée à la présentation du savoir-faire et de la polyvalence de mes œuvres, toutes singulières et uniques, mais spécialisées à des enseignes proposant des prestations raffinées, pour un public ciblé.

Pourquoi un logo professionnel / unique ne peut pas coûter 79 euros ?

Nombreux seront les sites, agences ou prestataires vous proposant un tarif unique pour la conception de votre image de marque. Dans le domaine de l’infographie, comme auprès de tout artisan, rien n’est jamais paramétré par avance. Auprès d’un graphiste professionnel, votre logo ne sera défini qu’après une suite d’étapes demandant plus ou moins de temps, plus ou moins de travail, surtout en fonction des exigences et des idées évolutives apportées au projet final.

1. Un prix bas n’est jamais un choix malin

Quelques prestataires dénichés sur le web via des sites les référençant pourraient vous proposer des prix bas pour un temps de travail donné. Dans ce cas, vous trouverez des offres du type : « 48h pour 50€ ». Bien souvent, ce seront des étudiants ou jeunes actifs dans le domaine de l’infographie souhaitant se créer une notoriété ou des prestataires complétant leurs revenus fixes et se passionnant pour le graphisme, mais ne consacrant pas beaucoup de temps au développement de leurs compétences.

Ainsi, ces prestataires produiront un résultat à la hauteur de l’investissement financier du demandeur. Et bien souvent, le résultat ne sera pas très convaincant. Mais je tiens tout de même à souligner que le contraire ne sera pas forcément plus prometteur. En effet, un prix exorbitant pour un logo ne sera pas forcément traduit par une conception idéale et parfaite.

Je prendrais deux exemples pour illustrer mon propos. Le logo Nike, réalisé par une jeune étudiante américaine, n’a coûté à la société Nike que 25 euros. La virgule est devenue un symbole incontournable dans notre société. A contrario, l’entreprise Symantec a déboursé 1,3 milliard d’euros pour son logo. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le rendu est minimaliste et s’avère peu profitable. J’ai pris volontairement deux extrêmes pour prouver que quel que soit le prix présenté, ce n’est pas tant une grille tarifaire qui coïncidera avec la qualité du rendu.

pc,croix rouge

Une identité visuelle a un certain coût, vouloir économiser de l’argent concernant la création de son logo, peut s’avérer parfois être une perte de temps.

2. Le temps passé

Un graphiste professionnel est une personne comme une autre, ayant des besoins quotidiens et souhaitant vivre de son travail. Ainsi, le temps que vous l’employez, vous le rémunérez selon son barème horaire. Celui-ci est généralement en concordance avec la concurrence, ni trop élevé, ni trop bas.

Par temps passé sur un projet, le graphiste professionnel prend notamment en considération :

– Définition de la charte graphique
– Recherches thématiques et veilles concurrentielles
– Conception des idées
– Retouches éventuelles
– Définition du cahier des charges
– Nombre de propositions à élaborer

En moyenne, un graphiste professionnel disposant d’une solide expérience, de nombreuses références et avec une notoriété nationale, facture 250-350€ la journée.
Par « journée travaillée », il ne s’agit pas ici d’un salarié aux 35 heures, mais plutôt d’un prestataire libéral s’engageant 10-11 heures par jour afin de produire multiples essais, se renseignant et continuant à progresser sur le projet en question. Le graphiste professionnel reste avant tout un passionné, il ne se limite pas dans le temps, il le fait par conviction, et très peu par obligation.

3. Les demandes de l’entreprise/du client

Naturellement pour diminuer le temps de travail demandé au graphiste professionnel, le client ou l’entreprise doit proposer une base solide, parfaitement établie, avec des exigences bien spécifiques. Il est toujours plus intéressant pour un graphiste professionnel de comprendre la demande qui lui est formulée plutôt qu’un client restant vague et indécis, à qui il faudra suggérer maintes et maintes maquettes afin de lui fournir un logotype qui lui conviendra.

Dans ce dernier cas, le prix final sera variable selon la demande spécifique ou non du client sur les points suivants :

– Nombre de maquettes ou propositions
– Contraintes imposées
– Nombre de révisions
– Portée de la charte graphique
– Adaptation aux supports demandés

12
Scroll To Top